jeudi 30 octobre 2014

Satisfecit du FMI

La mission d’évaluation du fonds monétaire international (FMI) vient de terminer sa visite en Mauritanie. Cette mission dirigée par Mme Mercedes Vera Martin, responsable du département Moyen-Orient et Asie Centrale, a présenté les résultats de cette évaluation devant la presse.
Dans son mot d’introduction, la présidente de la mission a indiqué que les indicateurs du développement économique de la Mauritanie restent au vert malgré «la détérioration des termes d’échange», avec notamment la baisse des prix des matières premières comme le fer et l’or. La croissance économique sera maintenue à 6,4% en 2014. Alors que le taux d’inflation est resté au seuil des 3,5%. Le niveau des réserves extérieures se maintiendra au niveau actuel, soit la valeur de 6,5 mois d’importations. Le budget ne sera pas affecté par la baisse des prix des matières premières. La mission du FMI a ainsi loué les efforts du gouvernement en matière macro-économique avant de répondre aux questions des journalistes.
Le Gouverneur de la BCM a démenti les rumeurs faisant état d’une décision de son Institution visant à plafonner le niveau des transferts pour les opérateurs économiques mauritaniens. «Pourquoi le ferions-nous ? Le niveau des réserves extérieures, comme l’atteste la mission, est resté aux environs du milliard de dollars. Il ne sera aucunement affecté par la baisse des prix des matières premières».
Il a indiqué qu’il existe effectivement des problèmes au niveau de certaines banques, «mais cela n’a pas obligé la BCM à mettre l’une d’elle sous son autorité directe». Pour le Gouverneur, la multiplicité des banques est un bon indicateur quant à la bancarisation qui a été boostée ces dernières années.

Il a nié toute décision d’un investisseur de se retirer du secteur minier. «Tout cela relève de la rumeur plutôt que de l’information».

Aucun commentaire:

Publier un commentaire