vendredi 26 décembre 2014

Ould Baya, président de l’Association des Maires

Ce soir les 219 Maires élisent le nouveau président de l’Association des Maires de Mauritanie et en même temps le bureau exécutif et le bureau permanent. L’Union pour la République (UPR) qui a une majorité absolue soit 147 maires, a préféré associer tous les partis politiques présents dans le collège électoral. C’est ainsi que cette élection a été le fruit d’un véritable consensus même si l’on a remarqué au finish 10 votes contre la proposition. Alors qu’elle a été adoptée par 209 maires présents.
L’Association créée en 1987 est une structure apolitique qui regroupe quand même tous les maires du pays. Ce qui en fait un excellent cadre d’échanges et d’entraide entre les communes de Mauritanie. Elle est aussi une interface entre le pouvoir exécutif et les structures locales, avec cette possibilité pour elle de promouvoir la décentralisation qui est une option fondamentale du développement en Mauritanie. L’un de ses objectifs étant de coordonner les actions des collectivités locales en vue de faciliter et de rendre plus efficient l’apport des ressources mobilisées à l’effet de les développer.
Mais le rôle le plus important de l’Association est celui de porter la voix de la Mauritanie à l’extérieur, de drainer, d’orienter les financements à travers les jumelages et la coopération internationale. L’Association des Maires de Mauritanie joue donc un rôle dans l’assainissement de l’image du pays au niveau de l’extérieur.
En choisissant Cheikh Ould Baya comme nouveau président, l’Assemblée générale des Maires de Mauritanie, a opté pour la redynamisation et la continuité de l’élan de modernité entamé par son prédécesseur Ahmed Ould Hamza qui a pu sortir l’AMM d’une longue léthargie.
Le mandat du Maire de Zouérate sera celui du travail en profondeur afin de faire quelques grands pas en avant dans le programme de décentralisation qui devra se concrétiser par plus de pouvoir aux collectivités locales. Cela permettra certainement aux communes de jouer un meilleur rôle dans l’éducation, la santé, la lutte contre la pauvreté…
Le mandat sera certainement aussi celui de l’ouverture sur l’extérieur et une plus grande association de tous les acteurs. Les aptitudes du nouveau président à discuter et à avoir des partenaires le maximum, son sens de l’intérêt général et du sacrifice sont des atouts dans le programme qu’il entend mettre en œuvre. Il sera soutenu par une équipe de Maires ayant expérience et compétence pour mener à bien la mission qui est la leur.
L’intensité du tir de barrage opéré à la veille de cette élection par ses détracteurs qui auront mobilisé plumes et voix en vue de déstabiliser le processus de l’élection – comme celui des négociations -, ce tir de barrage n’aura servi à rien. Cheikh Ould Baya a été élu haut la main président de l’Association des Maires de Mauritanie dans une atmosphère consensuelle (tous les partis étaient associés) et fraternelle, avec 209 voix sur les 219 inscrites. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire