samedi 19 avril 2014

Les amis de Ghislaine Dupont

J’ai reçu ce communiqué de l’association «Les amis de Ghislaine Dupont». Je le partage avec vous tout en appuyant les démarches de ce groupe :
«Trois juges et beaucoup de questions

L’association « Les amis de Ghislaine Dupont » prend acte de l’ouverture de l’information judiciaire contre X annoncée le 11 avril dernier suite à l’assassinat de Ghislaine et de Claude Verlon survenu le 2 novembre 2013 près de Kidal au Mali. Ses membres souhaitent que la désignation de trois magistrats instructeurs (Marc Trévidic, Laurence Le Vert et Christophe Teissier), favorise l’identification, l’arrestation puis le jugement des assassins et de leurs commanditaires.
Ils veulent croire que les enquêteurs bénéficieront de toutes les facilités pour effectuer leurs recherches en tous lieux et auprès de toutes les autorités concernées, maliennes, françaises et onusiennes.
Pour tous ceux qui sont attachés à la vérité, la justice et l’information, il s’agit de voir établies les circonstances de l’enlèvement de Ghislaine et Claude, l’intervention des différentes forces de sécurité qui s’ensuivit dans la ville de Kidal (Mali) puis sur la piste empruntée, sur dix kilomètres, par les ravisseurs jusqu’à l’endroit où furent découverts les corps. 
En l’état des informations connues, le véhicule des ravisseurs ne peut avoir été immobilisé par une simple panne mécanique. Par ailleurs, différentes sources évoquent le survol d’un hélicoptère – non identifié - à la sortie de la ville, quelques minutes après l’enlèvement (13h05) et non à 15h30, heure d’arrivée sur zone d’un Tigre ayant décollé officiellement de Tessalit.
Enfin, plusieurs personnalités affirment avoir appris la mort de Ghislaine et Claude avant 14 heures, soit une demi-heure avant l’arrivée des militaires français sur les lieux du drame. Autant de zones d’ombre à éclairer.

Les Amis de Ghislaine Dupont réitèrent leur demande d’audience auprès du Président de la République, rappelant que celui-ci avait évoqué «l’honneur de la France» en parlant de Ghislaine à sa mère, le dimanche 3 novembre 2013 au matin.» 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire